Besoin de plus d’informations ?

Notre équipe d’experts est à votre disposition du lundi au samedi de 8h30 à 18h30

Appelez-nous

0969 32 59 56
(prix d'un appel local)

Accueil Blog Aides à la création ou à la reprise d’entreprise
Gestion

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Lecture 3 min
Le 02/07/2021

Démarrer une entreprise peut être une source de préoccupations tant il y a de mesures à prendre et d’aspects à considérer. Et l’un des aspects les plus préoccupants est le financement dudit projet. Heureusement, il existe plusieurs aides qui permettent de mener à bien votre projet.  Elles peuvent être de nature sociale, fiscale, spécifiques à certains profils ou encore il peut s’agir d’accompagnement. Nous vous proposons ici un échantillon d’aides possibles.

Pour les demandeurs d’emploi

L’ACRE (Aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise)

Au départ, ce dispositif était appelé l’ACCRE. Il permettait aux demandeurs d’emploi uniquement de bénéficier de 75 % d’exonération des charges la première année. Pour les micro-entrepreneurs, cette exonération pouvait être étendue à 3 ans. Depuis le 1er janvier 2020, il est accessible à tous, sur une année, et n’octroie dorénavant que 50% d’exonération des charges. Vous trouverez ici quelques informations.

L’ARE (Aide au retour à l’emploi)

ARE correspond à l’allocation que vous percevez en tant que demandeur d’emploi. Lors de la reprise ou du lancement d’une entreprise, une partie de cette subvention est cumulable avec vos revenus. Cumul toutefois limité à la durée des droits du demandeur d’emploi. Le montant versé sera recalculé dès que vous commencerez à percevoir des revenus de votre nouvelle activité. Le jour où vous percevez plus que votre salaire précédent, pôle emploi se cessera le versement de cette aide. A savoir que les micro-entrepreneurs ont également droit à l’ARE.

L’ARCE (Aide à la reprise et à la création d’entreprise)

Cette aide a pour but de faciliter le lancement d’entreprise en immobilisant du capital. ON y est éligible sous trois conditions :

  • Être demandeur d’emploi
  • Être éligible à l’ARE
  • Bénéficier de l’ACRE

Le montant total de l’ARCE correspond à 45% du total des ARE auxquels vous avez droit. IL peut être versé en deux fois. Le premier versement correspond à la moitié de ces 45%. L’autre moitié peut être versée 6 mois après, à condition de prouver que vous êtes toujours en activité. Point à prendre en compte, l’ARCE n’est pas cumulable avec le duo ARE-salaire.

Activ’Créa 

Il s’agit d’un service de pôle emploi qui a pour vocation d’accompagner les demandeurs d’emploi lors de la création ou la reprise. Pôle emploi désigne un organisme spécialisé dans l’accompagnement qui va permettre au demandeur d’emploi d’avoir une base pour son projet.

Pour les non-demandeurs d’emploi

Pour ceux qui ne sont pas demandeurs d’emploi, il est moins question d’aide financière, mais plutôt d’aide à l’accès aux garanties bancaires, aux prêts ou d’exonérations fiscales.

Garantie France Active

C’est un réseau d’entrepreneurs qui propose des garanties bancaires grâce au Pacte des garanties bancaires et facilite également l’accès aux prêts bancaires pour certains types d’entrepreneurs. N’hésitez pas à les contacter ou à vous rendre sur leur site internet pour plus d’informations.

Micro-crédit de l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique)

Cette aide s’adresse aux parisiens qui n’ont pas accès aux prêts bancaires et leur permet de bénéficier d’un prêt pouvant aller jusqu’à 10 000 €.

Garantie Égalité Femmes (anciennement FGIF) 

C’est un dispositif de la BPI à l’attention des femmes demandeuses d’emploi ou en situation de précarité, quelle que soit la forme juridique de l’entreprise ou son secteur d’activité. 80% du prêt est couvert, et ce jusqu’à 50 000 €.

Garantie Transmission de la BPI

Cette aide a pour cible les repreneurs d’entreprise et permet de garantir jusqu’à 50% de leurs prêts. Pourcentage qui peut aller jusqu’à 70% quand le conseil régional de votre région le peut.

L’exonération de CFE (Cotisation foncière des entreprises)

La première année d’exercice permet de bénéficier d’exonération de la CFE. Vous trouverez ici le cerfa vous permettant d’en faire la demande.

Nous espérons que cette liste, certes non exhaustive, vous donnera des pistes pour l’avancement de votre projet.

Thème :  Gestion
Rédigé par alexandra
Découvrez votre caisse Genius
Sur tablette, certifiée NF525, elle simplifie et développe votre commerce
Besoin de plus d’informations ?
Notre équipe d’experts est à votre disposition

Appelez-nous
01 83 75 06 74

(prix d’un appel local)
Faites-vous rappeler
Être rappelé
Besoin de plus d’informations ?
Nos conseillers vous répondent dans les 24 heures

Écrivez-nous !
Envoyer un e-mail